ACTUALITÉS

Presse

20 octobre 2018

Des invités de marque au lycée agricole

A LA UNE LANDES MUGRON  par Anne Belchit.

Depuis 1997, l’association Cuma Bénin a engagé une action de développement à travers un programme de mécanisation partagée au Bénin, s’appuyant sur l’expertise des groupes de Cuma français. Le 10 octobre dernier, sur son initiative, le ministre des Enseignements secondaires, techniques et de la formation professionnelle du pays d’Afrique, Monsieur Mahougnon Kakpo, est venu rencontrer, sur le site de Mugron, l’équipe de direction de l’établissement agricole public des Landes, des enseignants, des formateurs et des apprentis de la filière agroéquipement.

Pour cette visite, de nombreuses personnalités l’accompagnaient : Pascal Hougnandan, vice-recteur de l’Université nationale d’Agriculture (UNA), Gontran Bagan, directeur du département machinisme de l’UNA du Bénin, et enfin René Akakpo, conseiller du ministre. Daniel Salhorgne, représentant l’association Cuma Bénin, les accompagnait.

Un nouveau partenariat

Le ministre a fait état d’un manque de spécialistes de l’agroéquipement dans les villages et de la volonté de lier d’avantage la formation à l’emploi dans les campagnes béninoises. D’où la proposition d’un nouveau partenariat avec le LPA et le CFA de Chalosse, avec pour objectif d’impliquer les enseignants et formateurs de l’établissement dans la formation d’éducateurs béninois.

Entre 2010 et 2014, des premiers liens avaient été tissés entre l’EPLEFPA (1) des Landes et le Bénin, finalisés dès 2011 par la signature d’une convention fixant les modalités de coopération. Une délégation béninoise, composée d’un émissaire du gouvernement et de deux représentants de l’enseignement agricole, avait été accueillie au LPA de Chalosse en avril 2014. Des stagiaires béninois avaient suivi une formation au Legta de Pau-Montardon pour deux d’entre eux, et sur le site du CFA des Landes, à Mugron, pour un troisième.

« Cette visite montre la volonté de retrouver un partenariat construit, solide et durable entre nos deux pays pour former ensemble les jeunes qui se destinent à des fonctions dans la filière agroéquipement, se réjouit-on au sein du lycée. »

(1) Établissement public local d’enseignement et de formation professionnelle agricoles