Histoire

HISTOIRE

CUMA Bénin c’est, d’abord et avant tout, l’histoire d’une action d’aide au développement, réalisée par des femmes et des hommes, Francais.e.s et Béninois.e.s, tous lié.e.s à l’agriculture, qui ont souhaité réfléchir ensemble à un moyen d’améliorer les conditions de vie des agriculteurs africains.

1997

Village d’INA – Nord du Bénin

Des agriculteurs béninois acquièrent un tracteur et créent une première Coopérative d’utilisation de matériel agricole (Cuma) avec le soutien du mouvement des Cuma du département de la Dordogne.

Deux premières CUMA ont ainsi été créées en 1997 à Ina (commune de Bembèrèkè) et Bankon-kpo (commune de N’dali). Depuis, un programme d’accompagnement spécifique de ces organisations paysannes particulières a permis la création dans un premier temps de 17 CUMA réparties dans cinq communes (Bembèrèkè, N’dali, Kalalè, Sinendé et Gogounou). Le développement des CUMA s’est rapidement étendu sur la zone des départements du Borgou et de l’Alibori au Nord-Est du Bénin mais aussi dans le Sud, dans les départements du Mono et du Couffo.

  • 2003

    Création de l’Union Régionale des CUMA du Borgou-Alibori.

  • 2006

    Le programme de mécanisation partagée concernait 19 CUMA regroupant 210 agriculteurs pour une surface de 2200 ha et utilisant 23 tracteurs.

  • 2007

    L’Union Communale des Producteurs de Grand-Popo (région Mono-Couffo) démarre un partenariat avec l’AFDI et la Fédération Départementale des CUMA des Pyrénées Atlantiques en vue d’un passage à la mécanisation partagée.

  • 2008

    Création du premier atelier de maintenance à Ina (Borgou)

  • 2008

    Année marquée par l’organisation du premier salon « Plein Champs » des CUMA du Bénin à INA en Mai (Borgou-Alibori) avec une très forte participation des agriculteurs du pays.

  • 2010

    Création de la Coopérative Maïs du Borgou (CMB) sur une initiative de l’Union Régionale des CUMA Borgou/Alibori.
    Elle est née suite :
     aux difficultés des producteurs pour s’approvisionner en intrants spécifiques.
     aux difficultés de mise en marché du produit.
     à la chaîne des intermédiaires dans la commercialisation qui amenuise le revenu final des producteurs.

  • 2010

    Naissance de l’association CUMA BENIN en France, pour mener à termes le Programme de Mécanisation Partagée au Bénin (PMPB). La Fédération Régionale CUMA Aquitaine et les Fédérations Départementales de Dordogne, Gironde, Pyrénées-Atlantiques et Landes en sont les membres fondateurs.

  • 2012

    Réalisation du film « Un long sillon de la Dordogne au Bénin » de Frédéric CHIGNAC.
    En 1995 les agriculteurs béninois ont demandé à leur confrères français des explications sur le fonctionnement des CUMA. L’histoire est tombée sur une bande d’agriculteurs aquitains qui n’avaient jamais mis les pieds en Afrique…

  • 2012

    L’Association Cuma Bénin crée Tracto Agro-Africa (T2A), une société constituée d’une
    filiale en France (SARL) et d’une filiale au Bénin (Société commerciale). Cette initiative est issue du constat de la pénurie d’offre de tracteurs au Bénin, limitant les volontés de création de Cuma

  • 2012

    Création de l’atelier de maintenance au Lycée agricole d’Akodeha (Couffo)

  • 2015

    2ième Salon « Plein Champs » à N’Dali et signature de la Convention de partenariat entre l’Université de Kétou, CUMA-Bénin et l’UNCUMA-Bénin.

  • 2016

    Création de l’atelier de maintenance à Kandi (Alibori).

  • 2017

    Le réseau des CUMA au Bénin comprend 86 coopératives en activité dont 64 équipées, près de 500 membres , pour une surface emblavée de 6 140 h .